60.000 euros pour la campagne anti-gros

19/04/12 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Trends-Tendances

Selon nos informations, la dernière campagne de promotion de la santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles, totalement assumée par la ministre Fadila Laanan, a coûté 60.000 euros.

60.000 euros pour la campagne anti-gros

Elle nous avait déjà bien fait rire, à son insu, avec son gros nounours et ses bons voeux pour l'année 2011, la voici qui remet le couvert de l'humour décalé et potache pour la dernière campagne de promotion de la santé auprès de nos jeunes.

Avec "son" spot qui raille les obèses, Fadila Laanan, ministre de la Santé et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, s'est non seulement attiré les foudres du ministre-président du Gouvernement francophone bruxellois Christo Doulkeridis, mais a aussi généré quelques plaintes de spectateurs scandalisés auprès du Centre pour l'égalité des chances.

Mise en scène par Nabil Ben Yadir, réalisateur du film Les Barons, la campagne se décline en trois pubs différentes et a coûté, selon nos informations, 60.000 euros à la Fédération Wallonie-Bruxelles (dont le quart serait réservé au cachet de Ben Yadir).

Mais avec la polémique née autour de ce premier spot (récité par le "bourlingueur ertébéen" Philippe Lambillon et dédié au bien manger), il est plus probable que la cabinet de la ministre Lanaan revoie sa copie pour la diffusion de deux autres films respectivement axés sur le tabagisme et le manque d'exercice physique. D'autant plus que le dernier spot, précisément, s'inscrit dans cette même veine du second degré délicat qui risque, à nouveau, d'être très mal interprétée par le grand ou plutôt le gros public. Alors, poubelle ou remontage express ?

Frédéric Brébant

Nos partenaires