Projet d'accord pour les 150.000 ouvriers du secteur des constructions métalliques

17/01/14 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le front commun syndical et les employeurs sont parvenus à un préaccord, jeudi soir, sur les conditions de travail et de salaire pour les 150.000 ouvriers du secteur des constructions métalliques, mécaniques et électriques, a annoncé la fédération patronale Agoria. "Cet avant-projet d'accord pour l'année 2014 est l'aboutissement de ce que l'on pouvait faire dans les limites qui nous sont désormais imposées par le fédéral", a commenté vendredi Nico Cué, secrétaire général des métallos FGTB de Wallonie et de Bruxelles.

Les discussions entre syndicats et patronat duraient depuis plus d'un an. Elles ont été compliquées "par l'insécurité juridique liée aux mesures imposées par la ministre de l'Emploi, Monica De Coninck, qui limitent fortement la capacité de négociation des partenaires sociaux", a poursuivi le responsable du syndicat socialiste en évoquant un "détricotage de la concertation sociale". "Nous ne pouvons désormais plus discuter que des détails. Le reste, dont les négociations salariales, sont tranchées par le fédéral et ça va poser problème auprès de nos militants", a-t-il poursuivi. Syndicats et employeurs sont toutefois parvenus à dégager un accord qui prévoit notamment une consolidation du fonds de sécurité d'existence ainsi que le maintien de la solidarité pour les travailleurs âgés. "Nous nous sommes également mis d'accord sur un préambule mettant en avant la nécessité de revaloriser les négociations entre partenaires sociaux", a ajouté M. Cué. Le projet d'accord sera présenté fin janvier aux instances de la CSC et le 6 février à l'exécutif de la FGTB qui décidera alors de sa position officielle. (Belga)

Nos partenaires