Procédure Renault lancée chez Casterman Printing à Tournai

01/04/14 à 18:12 - Mise à jour à 18:12

Source: Trends-Tendances

(Belga) La procédure Renault a été lancée mardi matin au sein de l'entreprise Casterman Printing. La direction a annoncé au personnel sa décision de licencier quarante ouvriers et cinq employés sur la centaine de personnes qu'occupe l'entreprise. Les syndicats et la direction ont prévu de se revoir mais aucune date n'a été définie. Aucun mouvement d'humeur ne serait à l'ordre du jour.

Mardi, la direction de l'entreprise Casterman Printing a annoncé à son personnel, lors d'une assemblée générale, sa volonté de vouloir procéder à un licenciement collectif, comme elle l'avait signalé à la presse dans un communiqué lundi soir. L'entreprise annonce vouloir licencier 45 personnes, soit 40 ouvriers et cinq employés, dans les prochains jours. La direction a lancé la première phase de la procédure Renault, l'information. "Nous n'avons pas beaucoup d'informations supplémentaires à ce jour et il est convenu de se revoir mais la date de la prochaine réunion n'a pas été fixée", explique Matthieu Diku, permanent de la CSC. Lundi, la direction informait que le tribunal du commerce de Tournai, dans un jugement du 27 mars, avait accepté la requête formulée par l'entreprise dans la cadre de la loi sur la continuité des entreprises. En proie à de graves difficultées financières, notamment en raison de la concurrence du numérique, l'imprimerie dispose d'un délai de six mois pour trouver un plan de négociation avec ses créanciers. En janvier, l'entreprise tournaisienne avait déjà licencié neuf personnes. (Belga)

Nos partenaires