Près de 500 emplois menacés dans le verre wallon

07/02/14 à 07:18 - Mise à jour à 07:18

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le géant verrier japonais AGC et son rival français Saint-Gobain ont l'intention d'engager la semaine prochaine une procédure de licenciement collectif (procédure Renault) à cause de leurs difficultés financières et des conséquences de la crise économique, écrit L'Echo vendredi. Ces procédures visent les usines AGC Roux et Saint-Gobain Auvelais, toutes deux situées dans le Hainaut. Au total, 480 emplois (180 à Roux et 300 à Auvelais) sont menacés par la fermeture des deux sites de production.

Près de 500 emplois menacés dans le verre wallon

AGC Roux tiendra un conseil d'entreprise extraordinaire lundi prochain, avant Saint-Gobain Auvelais mercredi, précise L'Echo. AGC Roux fabrique du verre pour panneaux solaires, un marché qui souffre de la concurrence chinoise, tandis que l'usine Saint-Gobain Auvelais, spécialisée dans la production et la découpe de verre, souffre de la crise qui frappe les secteurs de la construction et de l'automobile. Les groupes ont exploré en vain toutes les alternatives à une fermeture, ajoute le journal. Le secteur belge du verre compte actuellement onze usines et 7.700 emplois, contre 9.000 en 2009. Ces nouveaux licenciements feraient encore disparaître 6% de l'effectif productif verrier. Entre 2003 et 2013, 33.500 emplois verriers ont disparu en Europe, dont 2.100 rien qu'en Belgique. (Belga)

Nos partenaires