Préavis de grève national sur le rail - Plusieurs syndicats temporisent

21/10/13 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le Groupe Cheminots du SLFP et la CSC-Transcom souhaitent attendre la suite des négociations avec la direction de la SNCB avant d'envisager le dépôt d'un préavis de grève. Le syndicat chrétien a d'ailleurs enregistré de récentes avancées concernant le travail des conducteurs de train, a-t-il précisé lundi.

Préavis de grève national sur le rail - Plusieurs syndicats temporisent

Le Syndicat Autonome des Conducteurs de Train (SACT) a déposé lundi un préavis de grève national du mardi 5 novembre à 3 heures au mercredi 6 novembre à 3 heures, en cas d'échec de la prochaine réunion de conciliation avec la direction de la SNCB. Il dénonce notamment les "cadences infernales" de travail imposées aux conducteurs. La CSC-Transcom déplore également les "changements intempestifs" de réglementation, qui perturbent le travail des conducteurs de train. "Nous avons rencontré à ce sujet la direction en front commun avec la CGSP Cheminots", indique Marianne Lerouge, permanente nationale du syndicat chrétien. "Et nous avons reçu dimanche soir la confirmation de certaines avancées." La direction de la SNCB a notamment annoncé le report de nouvelles modifications du règlement et la programmation de sessions de formation supplémentaires pour les instructeurs. La CSC estime qu'il s'agit d'un "geste important" de la direction de la SNCB et n'envisage donc pas de déposer un préavis de grève. "Mais d'autres dossiers restent en suspens, concernant notamment les horaires de travail", tempère Marianne Lerouge. "Nous évaluerons le résultat des négociations, le préavis de grève reste une possibilité." Le Groupe Cheminots du SLFP a également indiqué qu'aucune décision n'avait encore été prise. (Belga)

Nos partenaires