Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

06/03/14 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Pourquoi les banques diminuent leurs taux d'intérêt sans trembler

Depuis le mois de février dernier, la plupart des banques belges ont diminué le rendement de leurs livrets d'épargne.

Cela a commencé avec la Deutsche Bank, et puis les autres banques ont fait de même, que ce soit BNP Paribas, Crelan, ING, bPost, Belfius, Rabobank ou Argenta.

Bien entendu, pour justifier la baisse de leurs taux d'intérêt, toutes ces banques évoquent la baisse des taux d'intérêt sur le marché. Mais selon Kristof De Paepe, le rédacteur en chef du site guide-epargne.be, il n'est pas sûr que ce soit la bonne raison. Interrogé par le journal L'Echo, Kristof De Paepe semble indiquer que les banques ne disent sans doute pas toute la vérité. Pour lui, certaines d'entre elles ont déjà beaucoup d'épargne et ne savent, à la limite, plus quoi en faire. En baissant leurs taux, elles espèrent favoriser le déplacement vers d'autres produits bancaires, comme l'emprunt populaire.

Et puis surtout, les banques ne prennent pas beaucoup de risque à diminuer le rendement de leurs livrets d'épargne, car elles ont constaté, au fil du temps, qu'une baisse des taux n'incite pas les épargnants à aller voir ailleurs ! Mais il faut dire aussi que la prime de fidélité des comptes d'épargne ne favorise pas la mobilité bancaire des Belges, pour la simple raison que cette prime de fidélité n'est obtenue que si l'épargnant ne change pas de banque pendant un an !

Pour le reste, il faut savoir que le rendement moyen des 10 meilleurs comptes d'épargne est aujourd'hui de 1,98%, sans compter l'inflation de 0,98%. Bref, ce n'est pas grand-chose comme rendement. Et encore, dans la plupart des cas, c'est un taux offert par des banques on line. La meilleure offre en terme de taux étant donnée en ce moment par la banque on line MeDirect.

Nos partenaires