Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

15/12/10 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Pourquoi le Club Med perd de l'argent en été et en gagne en hiver

A la sortie de l'hiver 2010, les comptes du Club étaient bénéficiaires de 3 millions d'euros. Or, le résultat net en fin d'année était négatif de 14 millions. Cela signifie que le Club Med se porte mieux pendant les vacances d'hiver que pendant les vacances d'été !

La présentation des derniers résultats du Club Med a quelque chose de déjà vu, ainsi que l'a remarqué la presse économique. Cela fait maintenant presque six ans que le PDG dit la même chose : son choix d'imposer une montée en gamme du Club Med se traduira par une amélioration de la rentabilité. Pour le moment, cependant, les analystes sont comme soeur Anne : ils ne voient rien venir. Les comptes restent dans le rouge malgré un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

En revanche, la dernière conférence de presse a permis de comprendre que le Club Med a en réalité non pas un, mais deux modèles économiques. Ce modèle varie en fonction des saisons. A la sortie de l'hiver 2010, les comptes du Club étaient bénéficiaires de 3 millions d'euros. Or, le résultat net en fin d'année était négatif de 14 millions. Cela signifie que le Club Med se porte mieux pendant les vacances d'hiver que pendant les vacances d'été !

L'explication est relativement simple. En hiver, l'offre de ski du Club Med, souligne le journal économique La Tribune, reste sans équivalent. De plus, elle s'adresse à une clientèle de proximité qui a peu ou pas d'alternative pour partir en club en montagne. En été, le Club Med se trouve confronté à de très nombreux concurrents, sur l'entrée de gamme bien sûr, mais aussi sur le milieu de gamme. Il est clair que, même si les offres sont différentes, les clients ne voient pas toujours clairement cette différence. Pas assez en tout cas pour opter pour le Club Med, considéré comme l'un des opérateurs les plus chers.

Handicap supplémentaire : le Club Med s'adresse à une clientèle située dans le monde entier, ce qui rend son offre complexe et donc coûteuse, alors que la concurrence se focalise plus sur la Méditerranée pendant l'été car c'est le désir de la clientèle européenne. Voilà pourquoi le Club Med perd de l'argent en été mais en gagne en hiver.

Nos partenaires