Portugal: le Premier ministre veut accélérer les coupes budgétaires

12/04/13 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le Premier ministre portugais a annoncé vendredi une accélération des coupes dans les dépenses publiques après la décision de la Cour constitutionnelle d'invalider plusieurs mesures d'austérité, prévues au budget de l'État de 2013.

Portugal: le Premier ministre veut accélérer les coupes budgétaires

"Nous allons anticiper des mesures prévues pour 2014", a dit Pedro Passos Coelho lors d'une conférence de presse avec son homologue finlandais, Jyrki Katainen, en visite au Portugal. Le rejet de plusieurs mesures de rigueur par la Cour constitutionnelle a privé le gouvernement portugais d'environ 1,3 milliard d'euros d'économies ce qui a compromis son engagement à ramener d'ici la fin de l'année le déficit budgétaire à 5,5% du PIB. "Nous travaillons pour trouver de nouvelles mesures qui auront une valeur équivalente (...). Mais nous n'augmenterons pas les impôts. Nous agirons du côté des dépenses", a assuré M. Passos Coelho. Il a expliqué que le gouvernement entendait compenser ce manque à gagner, d'une part par des coupes de 600 millions dans les budgets des ministères et par des économies, dont il n'a pas précisé le montant, affectant en priorité la Santé, la Sécurité sociale, l'Éducation et les entreprises publiques. "Le conseil des ministres de la semaine prochaine fixera la répartition des coupes d'un montant de 600 millions d'euros à mettre en oeuvre dans les différents ministères", a-t-il indiqué. M. Passos Coelho n'a en revanche pas détaillé les mesures d'économies qui seraient adoptées, ajoutant qu'elles seraient d'abord analysées par la troïka (UE-FMI-BCE) des créanciers du Portugal, attendue la semaine prochaine à Lisbonne pour un examen supplémentaire des comptes du pays, avant une évaluation régulière, prévue en mai. (Belga)

Nos partenaires