Zone euro : signe de reprise malgré des inquiétudes pour la France

02/01/14 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Trends-Tendances

L'activité manufacturière dans la zone euro a enregistré en décembre sa plus forte croissance en plus de deux ans et demi, signe que la reprise est en train de se renforcer, malgré des inquiétudes concernant la France.

Zone euro : signe de reprise malgré des inquiétudes pour la France

© Image Globe

Le PMI manufacturier s'est établi à 52,7 contre 51,6 en novembre, selon une seconde estimation publiée jeudi par le cabinet Markit. Il est à son plus haut niveau en 31 mois mais reste inchangé par rapport à la première estimation.

Lorsque l'indice dépasse les 50 points, cela signifie que l'activité progresse, tandis qu'elle se replie s'il est en dessous de ce seuil.
Ces chiffres devraient se traduire par un taux de croissance trimestriel de la production manufacturière d'environ 1% au quatrième trimestre 2013, selon Markit.

En outre, "le décor semble posé pour un bon début d'année 2014" avec "les fabricants faisant état d'une nouvelle hausse du volume global des nouvelles commandes, des ventes à l'export et des arriérés de production", souligne Chris Williamson, chef économiste pour Markit.

Mais alors que la situation s'améliore dans de nombreux pays, elle reste préoccupante en France. Le PMI manufacturier du pays s'est établi en décembre à 47,0, un plus bas de sept mois.
Ce recul s'explique par une détérioration croissante des ventes à l'export, qui met en évidence les problèmes de compétitivité du pays.

Pendant ce temps, en Allemagne, en Italie et en Espagne, la production manufacturière a enregistré sa plus forte croissance depuis le premier semestre 2011.

En Grèce, pays lourdement éprouvé par la crise et les mesures d'austérité, des hausses de la production et des nouvelles affaires ont été constatées en décembre, permettant au PMI d'atteindre son plus haut niveau en plus de quatre ans (52 mois), à 49,6 points.

En savoir plus sur:

Nos partenaires