Zone euro: croissance meilleure que prévu au 2e trimestre

08/09/15 à 11:37 - Mise à jour à 13:33

La croissance de la zone euro a été légèrement meilleure que prévu (+0,4%) au deuxième trimestre, a indiqué mardi l'Office européen des statistiques Eurostat, qui a également rehaussé le chiffre du premier trimestre à 0,5%.

Zone euro: croissance meilleure que prévu au 2e trimestre

/ © Reuters

Lors de sa première estimation mi-août, Eurostat avait fait état d'une croissance de 0,3% pour le deuxième trimestre, contre 0,4% pour le premier.

Le chiffre du deuxième trimestre est un peu meilleur que ce qu'attendaient les analystes interrogés par Bloomberg qui misaient sur +0,3%.

"La croissance a été stimulée par les exportations (+1,6%)", qui ont profité de la baisse de l'euro lors des trimestres précédents, a pointé Teunis Brosens, analyste de la banque ING. D'avril à juin, la dépense de consommation des ménages a augmenté quant à elle de 0,4%.

"Avec ses révisions à la hausse pour le premier et deuxième trimestre, une croissance de 1,5% pour l'ensemble de l'année 2015 paraît faisable", a-t-il estimé.

Une prévision à laquelle adhère également Howard Archer, analyste d'IHS, qui pointe comme ses confrères les risques de "ralentissement dans les pays émergents et avant tout en Chine qui pourraient non seulement frapper les exportations de la zone euro mais aussi peser sur le moral des entrepreneurs, tentés de réduire leurs investissements et leurs projets d'embauche".

Jeudi, la Banque Centrale Européenne avait légèrement abaissé ses prévisions de croissance pour 2015: +1,4% cette année -contre 1,5% attendu précédemment-, évoquant la baisse de la demande mondiale et les inquiétudes sur les émergents.

Sur un an, le Produit Intérieur Brut (PIB) corrigé des variations saisonnières s'est accru de 1,5% dans la zone euro au deuxième trimestre, après +1,2% au premier, a précisé Eurostat.

"Le PIB a augmenté dans tous les Etats membres pour lesquels les données sont disponibles pour le deuxième trimestre, sauf en France où il est resté stable", contre +0,7% au premier, a indiqué l'Office.

L'Allemagne, traditionnel moteur de la zone euro, a enregistré une croissance de 0,4% au deuxième, après +0,3% au premier.

L'Espagne tire plutôt bien son épingle du jeu: +1% d'avril à juin, après +0,9% de janvier à mars, alors que la croissance italienne ralentit légèrement: +0,3% au deuxième après +0,4% au premier.

La révision à la hausse de la croissance au premier trimestre est notamment due à l'inclusion de l'Irlande, qui a tardé à livrer de bons chiffres (+1,4%), a indiqué à l'AFP une porte-parole d'Eurostat.

Avec l'AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires