Zone de basses émissions: quels véhicules trop polluants sont visés?

19/03/17 à 10:22 - Mise à jour à 10:47
Du Trends-Tendances du 16/03/17

Les voitures les plus anciennes (et donc les plus polluantes) sont interdites d'entrée depuis février à Anvers. La Région bruxelloise aura également sa zone de basses émissions dès 2018. Le secteur automobile est plutôt favorable à la mesure qui se répand en Europe. A cette doléance près qu'il il n'y a pas d'harmonisation de la mesure : chaque ville a ses critères et ses contrôles.

Malgré divers projets et annonces, aucun péage urbain n'a à ce jour été lancé en Belgique pour réduire les embouteillages. En revanche, les mesures pour interdire les véhicules trop polluants arrivent. Après Berlin, Londres et Paris, plusieurs villes belges instaurent des " zones de basses émissions " (ZBE). Anvers a lancé la sienne en février et y interdit les autos diesel et essence trop anciennes (lire également l'encadré " Les euro-indésirables "). La Région bruxelloise y passera en janvier 2018. Malines commence cet été, Gand arrivera en 2020. Beaucoup de voitures seront exclues des zones couvertes : plus de 100.000 autos du parc belge sont déjà hors des normes pour Anvers, plus de 30.000 pour la capitale en 2018, dont quasi 5.000 immatriculées dans la Région. Ce n'est qu'un début, les mesures étant plus sévères pour les années ultérieures.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

TrendsInformation Services

Nos partenaires