Yvan Mayeur, seul contre tous. Ou presque...

09/05/16 à 11:13 - Mise à jour à 11:12

Même les inconditionnels du tram et du vélo peinent à défendre le piétonnier du centre de Bruxelles tel qu'il existe depuis bientôt un an. Des adaptations et une dynamisation de la communication sont prévues. Elles devront, cette fois, se concevoir dans une large concertation.

C'est l'hécatombe. Telle enseigne a perdu 60 % de chiffre d'affaires, telle autre songe à déménager en périphérie ou à Anvers, tel hôtel encore aurait vu son chiffre d'affaires s'effondrer de plus d'un million d'euros... "Je ne vais pas confirmer ces chiffres qui ne proviennent pas d'études scientifiques ou d'échantillons représentatifs mais, oui, la situation est dramatique, commente Arnaud Texier, le directeur général d'Atrium, l'agence régionale du commerce. Je fais confiance aux témoignages de ces commerçants que je connais bien et qui lancent un cri d'alerte."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires