Votre essence à de nouveaux records

29/03/12 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Trends-Tendances

Le prix de l'essence repart à la hausse et bat un nouveau record, à 1,7890 euro maximum le litre pour le Super 95 et 1,8080 euro/litre pour le Super 98.

Votre essence à de nouveaux records

© Bloomberg

Le prix de l'essence à la pompe repart à la hausse à partir de vendredi, annonce jeudi l'administration de l'Energie. L'essence atteint ainsi un nouveau record (voir tableau ci-après).

Le prix maximum de l'essence Super 95 augmente dès vendredi de 4,6 centimes, à 1,7890 euro le litre. Quant au prix maximum de l'essence super 98, il renchérit du même montant, à 1,8080 euro le litre.

L'administration de l'Energie communique ainsi qu'en vertu du contrat de programme relatif au prix maxima des produits pétroliers (version 01/10/2006), à partir du 30 mars 2012 les prix maximum suivants - TVA compris - seront en vigueur :

- Essence Super 95 RON (à la pompe) : 1,7890 euro/litre (+ 0,046).

- Essence Super 98 RON (à la pompe) : 1,8080 euro/litre (+ 0,046).

Ces prix résultent de l'augmentation des cotations des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

La flambée des cours du pétrole "menace" la reprise économique (OCDE)

La flambée des cours du pétrole "menace" la reprise économique des pays riches et pourrait doper l'inflation, prévient jeudi l'Organisation de coopération et de développement économiques. "Les prix du pétrole", qui "ont récemment flambé", constituent "une menace pour la reprise", estime l'OCDE dans un rapport sur la croissance dans les pays les plus industrialisés.

"Cette évolution est la conséquence de ruptures d'approvisionnement à l'heure où les stocks de la zone OCDE sont faibles et les capacités inutilisées de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) limitées", ajoute-t-elle.

Une initiative américano-britannique soutenue par la France est actuellement à l'étude pour puiser dans les réserves stratégiques des pays de l'OCDE. Selon le rapport, cette hausse des cours "devrait accroître l'inflation d'environ un quart de point dans les économies de la zone OCDE et amputer de 0,1 à 0,2 point de pourcentage le PIB moyen de l'OCDE l'année prochaine". "Les prix d'autres produits de base ont eux aussi augmenté ces derniers mois", relèvent-ils encore.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires