Vers une aide européenne à l'Irlande, avec l'appoint du FMI

17/11/10 à 08:51 - Mise à jour à 08:51

Source: Trends-Tendances

Différentes instances européennes ont accepté l'idée qu'il faudra très probablement voler au secours du secteur bancaire irlandais qui plombe la dette de l'ex-Tigre celtique. Le FMI participerait volontiers au plan de secours.

Vers une aide européenne à l'Irlande, avec l'appoint du FMI

© Epa

Le ministre belge des Finances Didier Reynders, qui dirige les travaux du Conseil des ministres européens des Affaires économiques et financières (Ecofin), est d'avis que l'Irlande ne pourra se passer de l'aide européenne pour sortir de la crise à laquelle elle est confrontée. "Je crois qu'on n'arrivera pas à sortir de cette situation sans avoir une aide européenne", a indiqué mercredi M. Reynders sur La Première (RTBF), précisant que cette aide serait "conditionnée à toute une série de demandes" en vue d'"améliorer la situation budgétaire" de l'Irlande confrontée à un déficit public de 30% du PIB si on inclut son effort en faveur des banques.

L'Ecofin se réunit ce mercredi et on en saura donc plus après la réunion.

Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a quant à lui indiqué mardi soir à l'issue d'une réunion des ministres de la zone euro qu'en cas de demande de soutien de l'Irlande, les pays membres "sauvegarderaient la stabilité financière" de la zone. "Nous avons les moyens de le faire", a-t-il précisé.

Le président permanent du Conseil européen, Herman Van Rompuy n'a pas hésité à estimer mardi que la zone euro jouait "sa survie" depuis le début de la crise. Selon Didier Reynders, interrogé mercredi sur la RTBF, il convient toutefois de mettre ces déclarations dans leur contexte. M. Van Rompuy ne s'est pas exprimé de manière générale mais à l'occasion d'une allocution devant un centre d'étude, a-t-il fait observer.

Le FMI se joindrait à l'aide européenne

Le Fonds monétaire international a lui aussi indiqué mardi soir qu'il allait participer aux efforts des autorités européennes en vue d'aider l'Irlande "afin de déterminer le meilleur moyen de fournir, si nécessaire, un soutien permettant de contenir les risques sur les marchés". "Nous nous réjouissons de l'intention des autorités irlandaises de mettre en oeuvre un plan budgétaire pluriannuel et des mesures pour soutenir et renforcer son secteur financier", a indiqué un porte-parole du FMI dans un bref communiqué publié à Washington. "A la demande des autorités irlandaises, une équipe du FMI participera à une consultation brève et à l'ordre du jour très précis avec la Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE) afin de déterminer le meilleur moyen de fournir, si nécessaire, un soutien permettant de contenir les risques sur les marchés", ajoute le texte, sans plus de précision.

La zone euro avait indiqué plus tôt être prête, au besoin, à voler au secours du secteur bancaire irlandais avec le FMI et à défendre la stabilité de l'Union monétaire européenne, à nouveau menacée par des turbulences sur les marchés six mois après la crise en Grèce.

Tendances.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires