USA: Robert Lighthizer confirmé comme représentant pour le commerce

12/05/17 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Afp

Le Sénat américain a confirmé jeudi Robert Lighthizer comme représentant spécial pour le Commerce (USTR) de Donald Trump au moment où l'administration américaine multiplie les initiatives protectionnistes.

USA: Robert Lighthizer confirmé comme représentant pour le commerce

Robert Lighthizer © Reuters

La chambre haute a confirmé le choix du président par 82 voix contre 14, 36 élus démocrates et un indépendant se joignant à 45 élus de la majorité républicaine.

Robert Lighthizer, 69 ans, sera chargé de négociations commerciales qui s'annoncent difficiles alors que Donald Trump veut renégocier, voire sortir, de l'accord nord-américain de libre-échange (Aléna) avec le Mexique et le Canada et a lancé plusieurs initiatives visant les importations de produits étrangers aux Etats-Unis.

M. Lighthizer a notamment été numéro 2 des services de l'USTR sous la présidence du républicain Ronald Reagan dans les années 1980 et s'est lui-même déclaré opposé à un libre-échange sans limite, plaidant pour le "pragmatisme" en matière de politique commerciale.

Il travaillera dans ses nouvelles fonctions avec le secrétaire au Commerce Wilbur Ross et le conseiller du président Trump pour le Commerce Peter Navarro. Il succède à Michael Froman, qui occupait cette fonction sous l'administration démocrate de Barack Obama.

Il s'agit de l'un des derniers postes importants dont le titulaire choisi par Donald Trump, entré en fonction en janvier, devait encore être confirmé.

L'USTR a été crée en 1962 avec rang de membre du "cabinet" (gouvernement) réuni autour du président américain. Outre la négociation des accords commerciaux, il représente également les Etats-Unis au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et publie chaque année un rapport sur la politique commerciale américaine.

Parallèlement à sa volonté de renégocier l'Aléna, Donald Trump a également dénoncé dès son entrée en fonction l'accord de partenariat trans-pacifique (TPP) signé en 2015 par les Etats-Unis et 11 pays de la région Asie-Pacifique, mais sans la Chine.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires