USA: les entreprises et les consommateurs payent le prix fort

03/08/18 à 11:54 - Mise à jour à 11:59

Source: Afp

Les entreprises et les consommateurs américains victimes de la guerre commerciale entre Washington et Pékin

USA: les entreprises et les consommateurs payent le prix fort

© Getty Images/iStockphoto

La hausse des taxes douanières imposées par la Donald Trump à la Chine conduit à une hausse des prix des matières premières. Les secteurs américains de l'automobile et de l'électroménager, très dépendants des importations d'aluminium et d'acier, en font les frais. Les résultats trimestriels de General Motors, Ford et de Wirlhpool notamment en témoignent. Ford estime que les tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis ont déjà fait bondir ses coûts de 145 millions de dollars au deuxième trimestre et pourraient lui coûter 600 millions sur l'ensemble de l'année. GM évalue la facture de la hausse des prix de l'aluminium et de l'acier --qui comptent pour plus de la moitié des composants d'une voiture-- à plus d'un milliard de dollars en 2018. Des risques importants menacent également la chaîne d'approvisionnement des industries trop dépendantes des importations comme l'énergie, le charbon, l'électronique, l'informatique et les transports.

Un grand nombre de ces fleurons a donc préparé les esprits américains à une hausse des prix. Certaines entreprises ont déjà commencé à répercuter ses coûts en hausse sur les consommateurs américains: les canettes de Coca-Cola, les colis et les post-it sont à présents plus chers.

De son coté, la société Hasbro, spécialiste des jeux de société est en discussions avec ses fournisseurs et ses distributeurs. Il est question d'une augmentation des prix, qui pourrait intervenir lors de la cruciale période des fêtes de Noël.

Manque à gagner

Les nouvelles taxes affectent les entreprises américaines de deux manières. D'une part, elles augmentent les coûts des matières premières et des matériaux importés. D'autre part, elles renchérissent les coûts pour leurs clients sur les marchés à l'exportation.

Les droits de douane interviennent en outre au moment où les sociétés américaines sont confrontées au dollar fort qui handicape leurs exportations et à la chute de devises de pays émergents (real brésilien, peso argentin...) rognant les bénéfices réalisés dans ces régions.

Les mesures protectionnistes américaines et les représailles de certains pays épargnent très peu de secteurs et causent des dégâts jusque dans l'Amérique rurale.

Consciente des dangers alors qu'approchent les élections de mi-mandat en novembre, l'administration Trump vient d'annoncer un plan d'urgence de 12 milliards de dollars pour aider les agriculteurs pénalisés par les mesures de rétorsion chinoises.

Les producteurs de whiskey, de bourbon, des motos Harley-Davidson, produits frappés de taxes punitives de l'UE, ont déjà également fait part de leurs difficultés.

Selon une étude de Goldman Sachs, la guerre commerciale pourrait réduire de 15% les bénéfices des 500 plus grosses entreprises américaines...

Nos partenaires