USA: les créations d'emplois ont été décevantes en mars

03/04/15 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Belga

L'économie des Etats-Unis a créé beaucoup moins d'emplois qu'attendu en mars tandis que le taux de chômage est resté stable, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Travail.

USA: les créations d'emplois ont été décevantes en mars

© istock

L'activité économique n'a généré que 126.000 emplois en mars, soit une chute de 52% par rapport à février dont le chiffre a en outre été révisé à la baisse.

C'est le plus faible niveau de nouvelles embauches depuis décembre 2013, a précisé un statisticien du ministère. Pour février, les créations d'emplois ont été révisées de 295.000 à 264.000.

Le chiffre de mars a déçu les économistes qui étaient largement plus optimistes, tablant sur un léger ralentissement avec 250.000 nouvelles embauches.

Le taux de chômage est en revanche resté stable à 5,5% comme s'y attendaient les analystes.

Sur un an, le taux de chômage a reculé de 1,1 point de pourcentage et le nombre de chômeurs est en baisse de 1,8 million, à 8,6 millions.

En mars, les secteurs qui ont continué d'embaucher sont les services aux entreprises, la santé et le commerce de détail. En revanche, le secteur manufacturier et l'industrie pétrolière ont débauché.

Ainsi le secteur minier, qui compte toutes les industries extractives, a été nettement affecté par la chute des prix du pétrole. Il a détruit 11.000 emplois nets en mars et plus de 30.000 au cours du premier trimestre 2015.

Le secteur de la production de biens est aussi tombé dans le rouge, affecté par les conditions hivernales difficiles qui se sont poursuivies une bonne partie du mois de mars, mais aussi par l'appréciation du dollar qui renchérit les produits américains à l'exportation.

Le secteur du bâtiment, également sensible aux conditions météo, a détruit un millier d'emplois après en avoir créé 29.000 le mois d'avant.

Le salaire horaire moyen, très observé par la Fed qui voudrait voir les salaires et les prix augmenter davantage, a grappillé 7 cents à 24,86 dollars. La rémunération horaire moyenne reste en modeste hausse de 2,1% sur un an, contre 2% en février et 2,2% en janvier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires