USA : élu, Romney remplacera le président de la Fed

24/08/12 à 07:44 - Mise à jour à 07:44

Source: Trends-Tendances

Le candidat républicain à la Maison Blanche, Mitt Romney, a indiqué jeudi qu'il ne maintiendrait pas Ben Bernanke à la tête de la banque centrale américaine (Fed) s'il était élu président.

USA : élu, Romney remplacera le président de la Fed

© Reuters

"Je souhaiterais choisir (...) une autre personne pour ce poste de président (de la Fed, ndlr), quelqu'un qui partagerait mes vues économiques, quelqu'un que j'estimerais en phase avec les besoins de notre nation", a déclaré M. Romney dans un entretien à la chaîne de télévision Fox Business. "Je veux m'assurer que la Réserve fédérale concentre son action sur la stabilité monétaire qui permet de garantir un dollar fort et de s'assurer que le pays n'emprunte pas le même chemin périlleux que d'autres nations", a-t-il ajouté.

Le président de la Fed est nommé par le président américain pour un mandat de quatre ans, avec l'approbation du Sénat.

M. Bernanke avait été nommé en 2006 à la tête de la Fed par le président (républicain) George W. Bush, avant d'être reconduit dans ses fonctions le 1er février 2010 sur proposition du président (démocrate) Barack Obama. Le président de la Fed doit être choisi parmi les sept membres du directoire de la banque centrale, eux-mêmes nommés par l'hôte de la Maison Blanche.

La loi stipule en outre qu'une fois nommé (pour des mandats de 14 ans), les membres du directoire ne peuvent pas être démis par le président des Etats-Unis pour des raisons politiques mais ne précise pas dans quelle situation le chef de la Réserve fédérale pourrait être limogé en cours de mandat.

Pour faire face à la crise économique, la Fed pratique depuis la fin de 2008 une politique ultra-accommodante passant par le maintien d'un taux directeur quasi nul et des opérations d'achat et de vente de titres financiers sur les marchés afin de peser sur les taux à long terme. Depuis 2008, elle a directement injecté un montant total 2.300 milliards de dollars sur le marché dans l'espoir de desserrer le crédit et de relancer l'activité.

Depuis que la Fed a retrouvé l'indépendance totale du pouvoir qu'elle avait perdue pendant la deuxième guerre mondiale, aucun président des Etats-Unis n'a changé le président de la Fed à son entrée en fonctions.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires