"Une reprise lente et douloureuse" : la prédiction des Nobel d'économie

12/10/10 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Trends-Tendances

"Je pense que ce processus sera long et douloureux pour l'économie dans son ensemble et aussi pour ceux qui ont du mal à trouver un emploi", a déclaré Peter Diamond, l'un des trois Nobel d'économie 2010.

"Une reprise lente et douloureuse" : la prédiction des Nobel d'économie

© Bloomberg

Peter Diamond et Dale Mortensen, les deux prix Nobel d'économie américains, ont prédit lundi une reprise lente et "douloureuse" aux Etats-Unis, notamment sur le front de l'emploi, lors de leurs premières remarques après l'annonce de leur récompense.

"Je pense que ce processus sera long et douloureux pour l'économie dans son ensemble et aussi pour ceux qui ont du mal à trouver un emploi", a déclaré le premier lors de la conférence donnée au prestigieux Institut de technologie du Massachusetts (MIT), où il enseigne. Sur une note plus optimiste, le chercheur âgé de 70 ans a noté que l'économie "sait très bien s'adapter. Travailleurs et employeurs s'adaptent à ce qui marche pour que l'économie fonctionne".

Peter Diamond a été récompensé avec son compatriote Dale Mortensen, 71 ans, ainsi que Christopher Pissarides, un chercheur britannique de 62 ans né à Chypre, pour leurs travaux sur le marché du travail.

Dans la même note, Dale Mortensen a jugé que le retour du taux de chômage à la normale allait prendre "un moment", du moins tant que les entreprises auront du mal à obtenir des crédits et que la confiance des consommateurs restera peu élevée.

Pour lui, même si des "problèmes structurels" expliquent le niveau élevé du chômage américain (avec un taux à 9,6 % en septembre), "le problème du marché de l'emploi ne vient pas du marché de l'emploi. Ce qui se passe sur le marché du travail est le symptôme d'un problème plus compliqué concernant les marchés financiers."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires