Une firme chinoise opaque offre une 'ristourne' de 200 millions au gendre de Trump

14/03/17 à 17:46 - Mise à jour à 17:47

Source: Afp

L'entreprise familiale de Jared Kushner, gendre et proche conseiller de Donald Trump, a obtenu de ne rembourser qu'un cinquième d'un prêt de 250 millions de dollars lors d'une transaction immobilière avec un assureur chinois aux solide connexions politiques, a révélé Bloomberg lundi.

Une firme chinoise opaque offre une 'ristourne' de 200 millions au gendre de Trump

Jared Kushner et sa femme Ivanka © Reuters

Kushner Cos. devrait par ailleurs recevoir 400 millions de dollars de la part d'Anbang Insurance Group pour la vente d'un gratte-ciel situé sur la très chic Cinquième avenue de Manhattan, au coeur de New York.

Une transaction de 4 milliards de dollars au total, "inhabituellement favorable" au clan Kushner, selon l'agence de presse.

L'opération avec Anbang, qui a des relations "obscures avec le pouvoir chinois" selon Bloomberg et pose donc des "questions de sécurité nationale", valorisera à 2,85 milliards de dollars l'immeuble de 41 étages, lequel deviendra ainsi le plus cher de Manhattan.

Dans le détail, l'accord conclu avec Anbang comprend le paiement comptant de 400 millions de dollars, une participation dans un nouveau partenariat, ainsi que le refinancement de crédits immobiliers totalisant 1,14 milliard de dollars, selon des documents obtenus par Bloomberg.

Dans ce processus, la valeur d'un prêt existant contracté en 2011 par l'entreprise familiale de Jared Kushner, mari d'Ivanka Trump, a été divisée par cinq, passant de 250 à 50 millions de dollars.

Initialement contracté auprès de Barclays pour 115 millions de dollars, le prêt avait ensuite été revendu à des investisseurs avant d'être réévalué à 250 millions.

Un porte-parole de l'entreprise, James Yolles, a assuré que rien dans ces révélations ne laisse entrevoir un quelconque conflit d'intérêt pour Jared Kushner --lequel est cependant présenté comme l'éminence grise du président américain.

Or, l'assureur Anbang n'est pas un partenaire anodin. Fondé en 2004, c'est un mastodonte du secteur financier, revendiquant plus de 250 milliards de dollars d'actifs, mais son actionnariat reste extrêmement opaque et il est connu pour être étroitement lié à l'élite du régime communiste.

Son président et directeur exécutif, Wu Xiaohui, a ainsi, selon des informations de la presse économique chinoise, épousé une petite-fille de l'ancien dirigeant Deng Xiaoping.

Actionnariat opaque

Anbang, qui était à l'origine une firme régionale spécialisée dans l'assurance automobile et immobilière, avait ensuite rapidement étendu sa gamme de produits avant de s'aventurer dans la banque et la gestion de patrimoine --puis de se rêver en géant de l'hôtellerie de luxe mondiale.

Le chinois avait ainsi jeté son dévolu l'an dernier sur le groupe américain Starwood Hotels and Resorts, se disant prêt à débourser 14 milliards de dollars pour le racheter, avant de finalement abandonner ses visées après une opiniâtre bataille avec Marriott, autre acquéreur potentiel.

Starwood n'était pas sa seule cible aux Etats-Unis: Anbang a ainsi mis la main sur la chaîne de luxe Strategic Hotels & Resorts pour 6,5 milliards de dollars auprès du fonds Blackstone.

Il s'était également fait un nom outre-Pacifique en 2015 en acquérant l'emblématique palace Waldorf Astoria, à New York, pour 1,9 milliard de dollars.

Qui contrôle ce géant financier? Difficile à dire: sa structure aux multiples niveaux reste obscure, il ne possède aucune entité cotée en Bourse et ne révèle pas les noms de ses actionnaires actuels.

D'après les médias chinois, une trentaine d'entreprises à la fois privées et étatiques se partageraient les parts d'Anbang, dont le constructeur automobile SAIC.

Parmi ces actionnaires figurent également des sociétés contrôlées par Chen Xiaolu, fils du général et ex-ministre des Affaires étrangères Chen Yi, avait révélé l'an dernier l'hebdomadaire Nanfang Zhoumo. M. Chen avait démenti, tout en confirmant être bien "un partenaire en affaires" de M. Wu.

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires