Un groupe de travail pour amender la procédure d'octroi des licences d'exportation d'armes

23/09/10 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Trends-Tendances

Un groupe de travail sera mis sur pied pour étudier de possibles amendements au projet de réforme de la procédure d'octroi des licences d'exportation d'armes, a indiqué jeudi le cabinet du ministre-président wallon, Rudy Demotte, à l'issue d'une réunion avec les représentants des entreprises actives dans ce secteur.

Un groupe de travail pour amender la procédure d'octroi des licences d'exportation d'armes

Une réforme interviendra, conformément à la Déclaration de la politique régionale et à la volonté du gouvernement, a-t-on précisé. Le groupe de travail réunira les représentants des cabinets ministériels concernés et des entreprises du secteur. Celles-ci se sont d'ailleurs dites satisfaites à l'issue de la réunion.

"Nous avons pu exprimer notre souci à l'égard de la note d'orientation du 29 avril et nous avons le sentiment d'avoir été entendu. Le résultat est positif: nous sommes sortis avec la conviction que cette note, mais aussi le fond du problème, doivent être améliorés", a déclaré Dany Van de Ven, directeur du Belgian Security and Defense Industry (BSDI), association qui regroupe les entreprises du secteur.

Cette matière, régionalisée en 2003, a régulièrement donné lieu à des polémiques, dont la plus récente visait une livraison d'armes de la FN à la Libye. Le 29 avril, le gouvernement wallon s'est accordé sur une note d'orientation qui réforme la procédure d'octroi des licences d'exportations. Les syndicats ont dénoncé le projet. Ils estiment qu'il rendra impossible la vente d'armes et mettra en péril un secteur occupant plusieurs milliers de personnes en Wallonie.

Jeudi, une centaine de travailleurs affiliés à la CSC et à la FGTB ont manifesté à Liège, où avait lieu la réunion du gouvernement wallon.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires