Un coup de pouce pour les bénéficiaire du régime de chômage avec complément d'entreprise

16/07/18 à 09:54 - Mise à jour à 09:52

Source: Belga

Carrefour est disposé à prévoir des moyens financiers supplémentaires pour ses travailleurs amenés à quitter l'entreprise en bénéficiant du régime de chômage avec complément d'entreprise, a affirmé lundi le ministre fédéral de l'Emploi Kris Peeters (CD&V)

Un coup de pouce pour les bénéficiaire du régime de chômage avec complément d'entreprise

© ISOPIX

Au-delà des 2.500 euros prévus dans le plan de restructuration pour l'outplacement des travailleurs partant à la prépension, il est à présent également question d'un montant maximum de 500 euros si ceux-ci s'engagent dans une formation pour un métier en pénurie, a affirmé lundi matin le ministre, interrogé par la Radio 1 (VRT), au cours de l'émission "De Ochtend". Dans le plan de restructuration sur lequel direction et syndicats de Carrefour se sont mis d'accord, il était question de permettre à quelque 600 travailleurs de bénéficier d'un régime de chômage avec complément d'entreprise (précédemment la prépension). Kris Peeters avait annoncé la semaine dernière qu'il se mettrait autour de la table avec la direction pour pour faire quelque chose de plus en faveur de l'activation.

Métier en pénurie

Au cours de l'émission "De Ochtend", le ministre a expliqué que la chaîne de supermarchés était à présent disposée à prévoir une prime supplémentaire pour les bénéficiaires du régime de chômage avec complément d'entreprise qui accepteraient de suivre une formation pour un métier en pénurie. On devrait bientôt savoir si le ministre Peeters soutient le plan de restructuration. La Wallonie et Bruxelles ont déjà donné leur accord, contrairement au ministre flamand de l'Emploi, Philippe Muyters (N-VA). Kris Peeters attend deux avis avant de se prononcer: un avis juridique et un autre d'un comité fédéral qui doit se réunir plus tard dans la journée.

Nos partenaires