Think tanks : deux belges dans le top mondial

07/02/11 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Trends-Tendances

Quelques think tanks basés en Belgique figurent dans le peloton de tête des groupes de réflexion les plus influents, dont Bruegel et le CEPS. Tel est le résultat d'une enquête annuelle effectuée par l'université de Pennsylvanie.

Think tanks : deux belges dans le top mondial

© Thinkstock

André Sapir (ULB) et Paul De Grauwe (KULeuven) ne doivent pas être trop déçus. Ces deux professeurs en économie ont en commun la participation à des groupes de réflexion, respectivement Bruegel et le CEPS (Center for European Policy Studies), tous deux basés en Belgique et fondés respectivement en 2005 et 1983.

L'université de Pennsylvanie estime que ces deux organisations figurent parmi les 20 think tanks économiques les plus influents dans le monde. C'est le résultat d'une enquête annuelle menée auprès de plusieurs centaines d'experts, de journalistes, de représentants de la société civile, d'une trentaine d'organisations gouvernementales et de 80 universités.

Le résultat est appréciable, car les think tanks prolifèrent. L'étude en répertorie 6.480 à travers le monde, dont 52 en Belgique.

Bruegel et le CEPS se sont récemment distingués en faisant des propositions pour trouver une solution à la crise de l'euro et de l'endettement. Ils figurent respectivement aux 4e et 11e places du classement des think tanks économiques, et aux 12e et 6e places dans le top toutes catégories confondues, où s'ajoute un autre groupe basé en Belgique : l'International Crisis Group (prévention des conflits, 9e place).

Les think tanks, plus commode que les universités

Ces "boîtes à idées" reflètent parfois une famille d'idées, comme l'Heritage Foundation américaine, conservatrice, qui avait inspiré le président Ronald Reagan. Elles sont aussi des lieux de coopération pour des universitaires de tous les horizons et tous les pays, plus commodes et plus internationaux que le contexte académique traditionnel.

Les organisations basées en Belgique se classent mieux que les Françaises et les Néerlandaises. Non que les Belges soient plus influents que leurs voisins : simplement, Bruxelles attire les think tanks européens qui cherchent la proximité des institutions de l'UE. Au CEPS et chez Bruegel, les intervenants proviennent d'ailleurs en majorité d'autres pays que la Belgique.

Robert van Apeldoorn

Nos partenaires