Taxe sur les transactions financières: pas encore de consensus

12/09/15 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Belga

Les onze pays européens qui négocient une taxe sur les transactions financières ne sont toujours pas arrivés à un consensus lors d'une nouvelle rencontre samedi en marge d'une réunion des ministres européens des Finances à Luxembourg. Le ministre des Finances autrichien, Hans Jörg Schelling, a fait état d'un "progrès essentiel" à l'issue de cette rencontre.

Taxe sur les transactions financières: pas encore de consensus

© Belga

Onze pays de la zone euro essaient depuis début 2013 de trouver un accord pour mettre en oeuvre une taxe sur les transactions financières. Cette "taxe Tobin" doit introduire un impôt sur la vente des actions, des obligations et des produits dérivés. L'idée sous-jacente est de décourager la spéculation, de veiller à une plus grande justice sociale et de créer une nouvelle source de revenus.

La réunion de samedi n'a pas conduit à un consensus. Un groupe de travail se penchera prochainement sur certains éléments du dossier et de nouvelles propositions arriveront sur la table des négociations en octobre.

La Belgique fait partie des pays qui ne sont pas d'accord avec toutes les propositions. Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, estime en effet que le projet de taxe sur les transactions financières, dans son état actuel, compliquera la vie des entreprises et présente des risques pour la pérennité du secteur financier en Belgique.

Nos partenaires