Tax shift: un "trou" de 3 milliards, estime Eric Van Rompuy

05/11/15 à 14:24 - Mise à jour à 14:23

Source: Belga

Il manque 3 milliards d'euros dans le calcul du gouvernement pour financer la hausse du salaire net et le reste du virage fiscal, a affirmé jeudi sur Bel RTL le député Eric Van Rompuy (CD&V).

Tax shift: un "trou" de 3 milliards, estime Eric Van Rompuy

Le député Eric Van Rompuy (CD&V) et le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA). © Belga

La ministre MR du Budget Sophie Wilmès avait déclaré la semaine passée que 2 milliards d'euros devaient encore être dégagés pour financer le virage fiscal. Une affirmation ensuite contredite par son collègue des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA).

De la transparence

Eric Van Rompuy est plutôt de l'avis de la ministre libérale, mais il évoque un trou de 3 milliards, ce qui rendrait selon lui impossible l'augmentation de salaire net promise par le Premier ministre. Il réclame de la transparence aux ministres concernés.

Le sp.a abonde dans le même sens. "Les 100 euros nets devaient compenser les hausses d'impôts. C'était d'abord prévu pour tout le monde, puis pour la moitié, mais cela risque finalement de n'être pour personne", déplore la cheffe de groupe Meryame Kitir.

Galant

Dans la même interview, Eric Van Rompuy a confirmé que son parti ne demandait pas pour l'instant la démission de Jacqueline Galant. Il attend les explications de la ministre de la Mobilité au Parlement la semaine prochaine.

Selon le député, les problèmes de Mme Galant, comme ceux de sa consoeur de l'Environnement Marie-Christine Marghem, sont liés à leur manque d'expérience.

Nos partenaires