Tax shift: le gouvernement va-t-il bientôt s'attaquer aux livrets d'épargne?

10/07/15 à 13:55 - Mise à jour à 15:25

Source: Het Laatste Nieuws

Parmi les différentes mesures proposées dans les discussions concernant le tax shift, le gouvernement pense à diminuer le montant exempt d'impôts sur les livrets d'épargne.

Tax shift: le gouvernement va-t-il bientôt s'attaquer aux livrets d'épargne?

© Thinkstock

Le gouvernement essaie de trouver un compromis sur la partie la plus sensible du tax shift: les impôts sur le revenu. Le CD&V est favorable à un impôt sur les plus-values en bourse et sur le patrimoine immobilier, les autres partis trouvent cela contreproductifs, car l'économie a besoin d'investissements. La taxe spéculative sur la revente rapide des actions a aussi été remisée au placard pour le moment, du moins.

Charles Michel et son équipe cherchent maintenant une manière d' "activer" les 262 milliards d'euros qui "dorment" actuellement sur les livres d'épargne aux taux historiquement bas, rapporte Het Laatste Nieuws. A l'heure actuelle, les épargnants ne paient aucune taxe sur leurs avoirs jusque 100.000 euros. L'idée mise sur la table des négociations est de diminuer ce montant imposable. Pour le gouvernement, réduire cette somme ne toucherait pas les gens aux petits revenus et la classe moyenne, vu que peu d'épargnants possèdent 100 000 euros de côté. Il reste 3 semaines à l'équipe de Charles Michel pour arriver à un accord sur ce point des plus sensibles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires