Strauss-Kahn tente de rassurer les marchés : "La reprise va continuer !"

30/06/10 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Trends-Tendances

Les Bourses européennes ont toutes chuté de plus de 3 % mardi en clôture en raison d'un très net regain d'inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique mondiale. A l'occasion d'un forum à Washington, le patron du FMI a réaffirmé sa confiance dans la conjoncture : "La reprise va continuer et il n'y aura pas de récession à double creux !"

Strauss-Kahn tente de rassurer les marchés : "La reprise va continuer !"

© Bloomberg

Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international, a exclu mardi le risque d'une rechute de l'économie mondiale, malgré la multiplication des inquiétudes relatives à la force de la reprise entamée en 2009. "La reprise va continuer et il n'y aura pas de récession à double creux !", a-t-il ainsi déclaré lors d'un forum à Washington.

Le patron du FMI a tenu ces propos alors que les principales places boursières mondiales ont chuté mardi, sur fonds d'inquiétudes liées à la crise de la dette européenne, au rythme de la croissance chinoise, et à la multiplication d'indicateurs décevants voire mauvais aux Etats-Unis. Selon ses dernières prévisions publiées en avril, le FMI prévoit que l'économie mondiale se redressera de la récession de 2009 avec une croissance de 4,2 % en 2010 et 4,3 % en 2011. Le Fonds doit publier début juillet une actualisation de cette estimation.

Les Bourses européennes ont chuté de plus de 3 % hier mardi

Les Bourses européennes ont toutes chuté de plus de 3 % mardi en clôture en raison d'un très net regain d'inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique mondiale.

La Bourse de Paris a ainsi terminé sur une chute de 4,01 %, le Cac 40 tombant à 3.432,99 points. L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a plongé de 3,33 %, à 5.952,03 points. A Londres, l'indice Footsie-100 des principales valeurs a perdu 3,1 %, à 4.914,22 points. Et à Bruxelles, le Bel 20 a chuté de 3,23 %, tous ses éléments terminant dans le rouge.

Les pertes ont été plus sévères encore à la Bourse de Milan, où l'indice vedette FTSE Mib a dégringolé de 4,44 %, et à celle de Madrid qui a cédé 5,45 %. Les Bourses scandinaves ont également vacillé, plombées comme ailleurs par un regain d'inquiétudes sur l'avenir de la reprise économique mondiale: Oslo a plongé de 5,3 % et Stockholm de 3,1 %.

Ce coup de froid sur les marchés boursiers s'explique notamment par de mauvais chiffres économiques au Japon et en Chine, ce dernier pays étant considéré comme le moteur de la reprise économique mondiale. En outre, une mauvaise nouvelle est venue des Etats-Unis où la confiance des consommateurs a rechuté en juin.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires