Statut unique: les négociations sont suspendues...

01/07/13 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

Source: Trends-Tendances

Les négociations entre employeurs et syndicats sur l'harmonisation des statuts d'ouvrier et d'employé sont suspendues, a-t-on appris auprès du cabinet de la ministre de l'Emploi, Monica De Coninck.

Statut unique: les négociations sont suspendues...

© Belga

La ministre de l'Emploi et le chef de cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo vont maintenant se concerter avec les syndicats et les employeurs "pour voir où se situent les pierres d'achoppement", a expliqué une porte-parole de Mme De Coninck.

Selon le journal De Standaard, la FGTB aurait quitté la table des négociations. Une information démentie par le syndicat socialiste. "La FGTB continue plus que jamais à participer à la concertation sur l'harmonisation des statuts d'ouvrier et d'employé", a affirmé son président, Rudy De Leeuw, à l'agence Belga.

Le président du syndicat libéral CGSLB, Jan Vercamst, a indiqué que les trois syndicats avaient dit "niet" aux propositions que les employeurs ont faites dimanche. "C'était trop peu", souligne Jan Vercamst au sujet notamment des propositions des employeurs concernant les délais de préavis. Jan Vercamst a encore expliqué qu'il retournerait directement à la table des négociations si la ministre le lui demande "mais alors d'une manière honnête et réaliste". Des discussions ne sont pas encore prévues actuellement.

Du côté de la CSC, on ne souhaite pas réagir sur la suspension des négociations. "Nous pensons que faire des déclarations dans l'état actuel des choses serait contre-productif", dit-on au syndicat chrétien. Les organisations d'employeurs du Groupe des Dix réagiront dans un communiqué commun, explique pour sa part l'Unizo, l'organisation des indépendants flamands.

Nos partenaires