Sophie Wilmès: "Les objectifs de l'assainissement budgétaire sont clairement atteints en 2017"

01/02/18 à 19:57 - Mise à jour à 19:57

Source: Belga

Avec un déficit nominal de 1,13% et un déficit structurel de 1,1% pour l'année 2017, on peut dire que la politique d'assainissement budgétaire menée par le gouvernement est efficace, estime jeudi soir la ministre du Budget Sophie Wilmès.

Sophie Wilmès: "Les objectifs de l'assainissement budgétaire sont clairement atteints en 2017"

Sophie Wilmès, ministre du Budget fédéral. © BELGA IMAGE (CHRISTOPHE KETELS)

"Lors des débats parlementaires, j'ai tout entendu de la part de l'opposition sur ce budget 2017", rappelle la ministre dans un communiqué. "On a parlé d'un budget 'bâti sur du sable', de 'gouffre budgétaire', etc. Aujourd'hui, nos prévisions sont confirmées. Personne ne peut contester nos résultats, avec un déficit divisé par 3 en trois ans seulement. Nous avons retrouvé le niveau de déficit d'il y a dix ans et nous avons la volonté de persévérer dans cette voie."

La dette publique est également en baisse: elle était à 103% du PIB en 2017, contre 106,7% en 2014, souligne Sophie Wilmès.

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt, abonde dans son sens. "Après tous les mauvais présages, c'est l'heure de vérité et des chiffres. En 2017, nous produisons l'effort le plus important de toute la zone euro, et pourtant nous faisons mieux que prévu. Nous devrons garder ce cap pour 2018, avec une attention particulière afin de garder les dépenses sous-contrôle."

La ministre du Budget prévient cependant qu'il faudra "continuer le travail jusqu'au dernier jour de la législature" car "l'assainissement budgétaire demande une attention de tous les instants, avec un suivi précis des dépenses".

Nos partenaires