Sonaca, FN... La Wallonie est-elle à l'heure des privatisations ?

25/09/17 à 10:44 - Mise à jour à 16:25
Du Trends-Tendances du 21/09/17

Le nouveau gouvernement régional a sans doute moins de réticences idéologiques à envisager de vendre tout ou partie de ses participations dans des entreprises. L'ouverture du capital de la Sonaca est-elle l'amorce d'un mouvement plus large ?

Le nouveau gouvernement était à peine installé, que les tractations en vue de la privatisation partielle de la Sonaca étaient dévoilées par L'Echo. La première étape d'un reprofilage des actifs de la Région wallonne ? Une coalition de centre-droit n'a, a priori, aucune réticence idéologique envers le désengagement de l'autorité publique. Les choses sont toutefois nettement plus nuancées que cela. D'abord parce que le précédent ministre de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS), n'avait jamais fermé la porte à l'arrivée de partenaires privés dans le capital des entreprises publiques wallonnes. Il avait même été plus loin en mandatant, il y a 10 ans, la banque Rotschild afin d'évaluer les possibilités d'ouverture du capital de la Sonaca.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos