Six pays de l'UE en "sérieux" ou "très sérieux" déséquilibre macro-économique

30/05/12 à 21:26 - Mise à jour à 21:26

Source: Trends-Tendances

Six pays de l'UE connaissent une situation de "sérieux" ou "très sérieux" déséquilibre macro-économique, a conclu la Commission européenne, au terme d'un examen approfondi de douze Etats membres, qu'elle a conduit dans le cadre de ses nouvelles compétences.

Six pays de l'UE en "sérieux" ou "très sérieux" déséquilibre macro-économique

© Image Globe

La législation européenne "six-pack", adoptée l'an dernier, confie à la Commission le soin d'évaluer la position macro-économique des Etats - au-delà de sa mission traditionnelle de surveillance des déficits et des dettes.

En février, elle a ainsi identifié douze pays, dont la Belgique, dont certaines caractéristiques, en particulier le déficit courant, présentent à ses yeux un risque macro-économique. A l'issue d'un examen plus approfondi, elle a conclu que deux d'entre eux (Espagne et Chypre) connaissent des déséquilibres "très sérieux", tandis que quatre autres (France, Italie, Hongrie, Slovénie) sont en situation "sérieuse".

En Espagne, l'éclatement de la bulle immobilière et l'explosion de la dette privée est en cause, tandis qu'en France, les performances à l'exportation et le manque de compétitivité sont pointés du doigt.

Avec cinq autres pays, la Belgique est classée dans un groupe de pays en déséquilibre moins grave. La Commission n'en souligne pas moins que le degré élevé de dette publique, combiné avec une dégradation du solde commercial pour les biens, pose un risque macro-économique.

Aucun des pays examinés n'a été déclaré en déséquilibre excessif, une classification qui aurait eu pour conséquence de déclencher une procédure pouvant déboucher sur une amende.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires