Simplification du système des chèques-repas électroniques

25/07/14 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Trends-Tendances

L'UCM et VIA, l'association des émetteurs de chèques-repas, ont réagi à la suite de la publication, jeudi, de l'arrêté royal qui prévoit de limiter le système aux seuls chèques-repas électroniques au 1er janvier 2016. Les organisations se satisfont de la simplification du système.

Simplification du système des chèques-repas électroniques

© BELGA

"Depuis septembre 2011, les titres-repas papier traditionnels coexistent avec des titres-repas électroniques (disponibles via une carte bancaire). Ces chèques-repas 'nouvelle version' ont l'avantage d'être 'encaissés' sur le terminal de paiement habituel et d'être remboursés au commerçant en 48 heures. Ils génèrent également une réduction des charges administratives et donc un gain de temps", rappelle l'UCM qui estime qu'il était temps de mettre fin à la double circulation, "réclamée par les employeurs et les syndicats via la voix du CNT."

La durée d'un chèque-repas papier qui est actuellement d'un an, sera progressivement réduite au cours de l'année 2015. Les derniers seront donc émis fin septembre, avec trois mois de validité.

Les titres-repas électroniques représentent plus de 50% des titres en circulation. "Il est certain que l'annonce du basculement va accélérer le passage aux titres électroniques. L'enjeu pour les indépendants actifs dans l'horeca et le commerce alimentaire est de ne pas rater le coche et d'accompagner le mouvement. Aujourd'hui, déjà 13.000 commerces alimentaires et du secteur horeca acceptent les titres-repas électroniques", souligne l'UCM.

VIA indique que la Belgique sera le premier pays européen à "migrer totalement vers le format électronique et à bénéficier ainsi des simplifications administratives et des gains économiques associés à cette solution."
"Tous les chiffres indiquent que l'utilisation et l'acceptation des chèques-repas électroniques ne cessent de croître. Le nombre d'entreprises employant moins de 50 travailleurs qui sont passées aux titres-repas électroniques a presque quadruplé entre les mois de janvier et juin 2014, tandis que l'adoption du titre-repas électronique par les commerçants est, elle aussi, en plein boom", ajoute encore VIA.

En savoir plus sur:

Nos partenaires