Sept Belges sur dix considèrent inévitable de reculer l'âge de la retraite

25/11/14 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

Soixante-huit pour cent des Belges ne pensent pas que leur pension sera suffisante pour maintenir un niveau de vie satisfaisant, ressort-il mardi d'une étude d'Ipsos menée pour le fonds Ogeo. Ils sont 69% à considérer comme inévitable de devoir à l'avenir reculer l'âge de la retraite.

Sept Belges sur dix considèrent inévitable de reculer l'âge de la retraite

© istock

Les Belges sont aussi nombreux à penser qu'ils prendront leur retraite à moins de 64 ans (49%) qu'à 65 ans ou plus (51%). L'étude montre cependant d'importantes disparités selon les Régions. Les Flamands sont ainsi 59% à envisager une fin de carrière à moins de 64 ans, pour 36% de Wallons et de Bruxellois.

La perception varie également selon le statut. Six actifs sur dix dans le secteur public prévoient leur retraite à moins de 64 ans, pour seulement 37% parmi les inactifs. Les actifs du secteur privé sont eux équitablement partagés sur la question.

Les Belges sont généralement inquiets pour leur niveau de vie après leur départ à la retraite. Seule une faible majorité (53%) des travailleurs du secteur public pense que leur pension sera suffisante pour garantir leur niveau de vie. Ils sont 73% à penser le contraire dans le secteur privé. L'inquiétude à ce sujet gagne 65% des Flamands, 70% des Wallons et 82% des Bruxellois.

Plus de trois Belges sur quatre (76%) ont dès lors commencé à préparer leur retraite avant 40 ans. Le même pourcentage de la population est par ailleurs favorable à une harmonisation des régimes de pension public, privé et indépendant.

Au total, 1.105 personnes ont été interrogées en ligne entre le 27 mars et le 2 avril pour réaliser cette étude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires