Secteur de l'alimentation lui aussi touché par la crise

19/04/13 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Trends-Tendances

La crise dans la zone euro pèse également sur les chiffres de vente des sociétés actives dans l'alimentaire et les supermarchés, ce qui amène cinq multinationales à tirer la sonnette d'alarme.

Secteur de l'alimentation lui aussi touché par la crise

© REUTERS

La crise pousserait en effet le consommateur européen à faire aussi des économies sur l'alimentation, écrivent vendredi les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad.

Après le secteur de l'industrie automobile c'est aujourd'hui au tour du secteur de l'alimentation et de la distribution de tirer la sonnette d'alarme à propos de l'impact de la crise dans la zone euro. Carrefour, Coca-Cola, Diageo, Sodexo ou Nestlé, toutes ces entreprises se plaignent des chiffres de vente sur le continent européen.

Une tendance qui n'étonne pas Peter Vanden Houte, économiste chez ING. "Au début de la crise de l'euro le consommateur a réalisé des économies sur les gros achats, comme la voiture, maintenant il le fait aussi sur des produits de base comme la nourriture et les boissons. Les clients ne diminuent pas seulement leurs achats, ils se tournent également vers des produits de moindre qualité ou passent des produits de marque aux produits bons marchés. C'est surtout le cas en Europe du Sud, mais en Belgique aussi, bien que les chiffres de vente soient relativement bons".

L'économiste n'attend pas d'amélioration à court terme.

Nos partenaires