'S'opposer à l'adhésion de la Turquie dans l'UE est une erreur stratégique'

18/04/17 à 14:52 - Mise à jour à 15:03

Source: Trends-Tendances

L'Europe ne peut pas tourner le dos à la Turquie, et certainement pas maintenant, selon le patron des employeurs turcs Bahadir Kaleagasi. L'économie turque est très dépendante de l'Europe, ce qui offre un levier pour à nouveau façonner le pays aux valeurs et intérêts européens. "Empêcher l'intégration européenne de la Turquie est une partie du problème, non de la solution."

Le référendum de dimanche a donné au président turc Recep Tayyip Erdogan ce qu'il désirait: un bétonnage de sa toute-puissance. Va-t-il maintenant modérer son ton envers l'Europe, après les provocations de ces dernières semaines ? Un regard sur la réalité économique pourrait éclairer Erdogan en la matière. La croissance turque régresse, le chômage progresse et la persistance du déficit de la balance courante rend l'économie vulnérable. Et surtout: l'économie turque a besoin de l'Europe. L'UE représente pas moins de 44,5% des exportations turques, ce qui en fait le principal partenaire commercial de la Turquie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

TrendsInformation Services

Nos partenaires