Alain Mouton
Alain Mouton
Alain Mouton est journaliste chez Trends
Opinion

25/07/17 à 15:59 - Mise à jour à 16:40

Réforme des pensions: 'La critique des syndicats n'est pas justifiée'

Le gouvernement fédéral a décidé de ne plus entièrement tenir compte des périodes de prépension et des périodes de chômage supérieures à un an dans le calcul de la pension. Rupture de contrat, disent les syndicats. Pourtant, cette mesure est nécessaire et souhaitable: elle renforce le lien entre travail et pension, affirme le journaliste du Trends néerlandophone Alain Mouton.

Lors du conseil des ministres du jeudi 20 juillet, le gouvernement fédéral a décidé d'adopter un certain nombre de réformes dans le régime des pensions. Il s'agit de l'ampleur avec laquelle les périodes d'inactivité sont assimilées à des périodes de travail effectif dans le calcul de la pension. Concrètement, les jours de chômage au-delà d'une année de chômage seront comptés sur base du salaire minimum et non plus sur base du dernier salaire gagné. La même chose s'applique pour les employés en prépension conventionnelle (donc pas pour les restructurations, les métiers pénibles...) à pa...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires