Réduire les déséquilibres mondiaux : semi-échec au G20 ?

21/02/11 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Trends-Tendances

Les ministres des Finances du G20 ont évité de fixer des objectifs contraignants pour réduire les déséquilibres économiques mondiaux, préférant recommander de simples "lignes directrices", face à l'opposition de la Chine.

Réduire les déséquilibres mondiaux : semi-échec au G20 ?

© Reuters

Les grands argentiers de la planète, réunis samedi à Paris dans le cadre du G20, se sont mis d'accord sur des "lignes directrices indicatives" à définir d'ici à leur prochaine réunion, en avril, afin d'évaluer les politiques économiques des Etats, en se basant sur une liste d'indicateurs établie samedi à Paris, selon leur communiqué final.

Ces lignes directrices ne constituent toutefois pas des objectifs à atteindre, selon le communiqué du G20, qui ne fait pas non plus allusion à des limites chiffrées pour ce qui concerne ces indicateurs, un des objectifs pourtant visés par la France, qui préside actuellement ce forum de pays riches et émergents.

"Après de longs débats, nous sommes parvenus à un accord de l'ensemble des pays membres du G20 pour avancer sur l'évaluation des politiques économiques, de leurs effets internes et externes, fondés sur des indicateurs économiques", s'est félicitée Christine Lagarde, ministre française des Finances, en clôturant la réunion.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires