Réduire les années non prestées qui "comptent" pour votre pension ?

26/04/11 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Trends-Tendances

Sur une carrière de 40 ans, 10 années en moyenne sont des années "assimilées" : des années non prestées mais qui, d'une part, ont pu être financées par l'employeur ou la collectivité) et qui, de l'autre, entreront en compte pour le calcul de la pension. L'UWE veut voir leur part réduite.

Réduire les années non prestées qui "comptent" pour votre pension ?

© Thinkstock

L'Union wallonne des entreprises souhaite une réduction des périodes d'absences assimilées pour le calcul de la pension. "Sur une carrière de 40 ans, en moyenne 10 années sont des années assimilées. Il s'agit d'années non prestées mais qui, d'une part, ont éventuellement été financées (soit par l'employeur, soit par la collectivité) et, d'autre part, seront assimilées pour le calcul de la pension", estime mardi l'UWE dans un communiqué.

Un quart du budget des pensions est consacré au financement de ces périodes assimilées, ajoute encore le patronat wallon, qui estime que, pour garantir le financement des pensions, "il est primordial d'objectiver l'ensemble de ces assimilations et de réduire leur impact".

L'étude annuelle sur les absences au travail en Région wallonne, réalisée par le secrétariat social Partena et l'UWE, prône deux autres mesures en vue d'assurer les pensions : lier davantage l'âge de la pension à l'espérance de vie et prévoir plus de flexibilité dans la carrière.

Le temps presté en 2009-2010 diminue de 0,7 % par rapport à 2008-2009, constatent encore les auteurs de l'étude. Les salariés de plus de 55 ans sont principalement absents pour incapacités professionnelles et incapacités non professionnelles, ces deux catégories représentant à elles seules 43,09 % du total des absences de ces salariés.

Les incapacités de travail non professionnelles (maladies et accidents de la vie privée) connaissent un accroissement continu. Elles représentent 7,52 % du temps ouvrable pour la période étudiée. Les incapacités de travail professionnelles représentent 0,59 % du temps ouvrable.

L'étude de Partena et de l'UWE mesure le taux d'absence de 71.768 travailleurs prestant auprès de 8.312 employeurs entre le 1er juillet 2009 et le 30 juin 2010.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires