Quels sont les principaux problèmes aux yeux des Belges ?

20/02/15 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Source: Belga

Dans le cadre de l'Eurobaromètre, 1001 Belges ont pointé les principaux problèmes auxquels la Belgique fait face selon eux.

Quels sont les principaux problèmes aux yeux des Belges ?

© Belga

Les Belges interrogés dans le cadre de l'Eurobaromètre pointent le chômage et la situation économique de la Belgique comme les deux principaux problèmes auxquels leur pays fait face, suivis de près par les retraites et les pensions.

Ils évaluent plus positivement leur situation économique personnelle que la situation économique de leur pays et de l'Union européenne. Ce sondage, au cours duquel les citoyens ont été invités à s'exprimer à propos de leur situation personnelle, de la situation socio-économique de leur pays à part entière et au sein de l'Union européenne, a été réalisé en Belgique auprès de 1001 personnes entre le 8 et le 17 novembre 2014.

Pour 42% des répondants belges, le chômage arrive en tête des difficultés auxquelles la Belgique est confrontée (45% des répondants des 28 pays de l'UE), suivi par la situation économique nationale pour 25% d'entre eux (UE28: 24%) et les retraites et les pensions pour 24% des sondés (UE28: 11%).

Par ailleurs, 75% des citoyens belges interrogés considèrent que la situation financière de leur ménage est "très bonne" ou "plutôt bonne", tandis qu'ils ne sont que 30% à évaluer la situation de l'économie en Belgique comme étant "très bonne" ou "plutôt bonne" et 24% à considérer en ces termes l'économie européenne.

L'évaluation de la situation de l'économie belge et de l'UE par les répondants belges s'est fortement dégradée entre l'enquête menée au printemps 2014 et celle conduite à l'automne. Les évaluations positives de l'économie belge par les sondés baissent de 14 points entre juin et novembre 2014. Les évaluations positives relatives à la situation économique dans l'UE perdent pour leur part 7 points sur la même période.

Il est à noter que les évaluations des Belges interrogés sont moins positives que celles de leurs concitoyens européens à la fois pour ce qui concerne l'économie nationale (30%; UE28: 34%) et l'économie européenne (24%; UE28: 30%).

Nos partenaires