Quatre échappatoires fiscales pour investir judicieusement

15/09/15 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

D'un conclave budgétaire à l'autre, la charge d'impôt sur l'épargnant et l'investisseur n'a cessé de s'alourdir. S'agissant du fameux "tax shift", l'investisseur est à nouveau le bouc émissaire. Voici quelques investissements réellement ou relativement épargnés.

Ne considérez pas cette liste comme des conseils en placement. Sachez en quoi vous investissez et lisez attentivement les conditions de chaque produit. Veillez à réunir des informations suffisantes sur papier et ne croyez pas sur parole ce que vous raconte votre banquier ou votre assureur. Avant de signer, vérifiez également les coûts liés aux fonds de placement et aux assurances vie. Le principal risque est de voir le rendement futur grignoté par des frais d'entrée élevés, sans parler des frais de gestion et de sortie potentiels. Sachez que vous avez droit à la transparence totale vis-à-vis des coûts et que ces derniers sont souvent négociables.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires