Protection des données: "Des dérogations insuffisantes"

30/04/18 à 11:35 - Mise à jour à 11:34

Source: Belga

"L'Association des journalistes professionnels (AJP) suit le dossier de près depuis quelques mois. Il y a dans celui-ci quelques dérogations pour les journalistes qui sont insuffisantes.

Protection des données: "Des dérogations insuffisantes"

© Getty Images/iStockphoto

Nous voulons le même régime qu'aux Pays-Bas et rien d'autre", a souligné Martine Simonis, secrétaire nationale de l'AGJPB (Association générale des journalistes professionnels de Belgique) et secrétaire générale de l'AJP. Elle réagissait ainsi à la publication, lundi, d'une lettre ouverte des rédactions flamandes qui demandent au gouvernement de revoir sa copie sur la nouvelle législation relative à la protection de la vie privée.

Le régime mis en place pour les journalistes aux Pays-Bas prévoit beaucoup plus d'exemptions pour les journalistes et est plus clair, selon les organisations de presse. "Nous voulons ce type de régime. Par ailleurs, beaucoup de médias néerlandophones travaillent avec les Pays-Bas et/ou y sont implantés. Il est impensable pour eux de fonctionner avec deux systèmes", explique encore Martine Simonis.

Les rédactions en chef flamandes et l'association flamande des journalistes (VVJ) ont tiré la sonnette d'alarme sur la nouvelle législation relative à la protection de la vie privée. Le législateur belge est en train d'implémenter le Règlement général (européen) sur la protection des données (RGPD) mais ne prévoirait pas d'exemptions ou de dérogations suffisantes pour que les journalistes puissent travailler de manière optimale. Dans une lettre ouverte, 33 rédacteurs en chefs flamands et le président et secrétaire de la VVJ, appellent le gouvernement à modifier rapidement la législation belge. Les Pays-Bas peuvent servir d'exemple selon eux.

Nos partenaires