Profiterons-nous de la rente nucléaire ?

22/04/11 à 09:44 - Mise à jour à 09:43

Source: Trends-Tendances

La FGTB demande que l'ensemble des bénéfices réalisés sur les centrales nucléaires amorties reflue vers la société et serve à alléger la facture d'électricité via des investissements dans des énergies renouvelables et l'amélioration de l'efficacité énergétique.

Profiterons-nous de la rente nucléaire ?

© Thinkstock

La totalité de la rente nucléaire, soit les bénéfices que tirent les électriciens de l'exploitation des centrales nucléaire amorties, doit refluer vers la société et servir à alléger la facture d'électricité des consommateurs, estime jeudi la FGTB, alors que la publication d'un rapport de la Banque nationale de Belgique à ce sujet est attendue mardi prochain.

Selon ce rapport, dont des éléments ont paru dans la presse, la rente nucléaire se situerait entre 750 et 900 millions d'euros par an. Lancés dans une bagarre de chiffres, la Commission de régulation de l'électricité et du gaz et Electrabel avaient pour leur part évalué cette rente à respectivement 2 milliards d'euros et 650 millions d'euros.

Tout en indiquant attendre le rapport de la BNB, la FGTB souligne, dans un communiqué, "qu'elle fait pleinement confiance à l'expertise de l'instance régulatrice du secteur énergétique" et rappelle qu'elle a approuvé, avec les autres membres du conseil général de la Creg, en septembre 2010, "un avis unanime sur la manière de calculer la rente nucléaire".

La FGTB demande que l'ensemble des bénéfices réalisés sur les centrales amorties reflue vers la société et serve à alléger la facture d'électricité via des investissements dans des énergies renouvelables et l'amélioration de l'efficacité énergétique.

Le syndicat socialiste exige aussi la mise en oeuvre d'une amélioration du fonctionnement du marché de l'électricité pour les consommateurs et marque sa préférence, à cet égard, pour "une renationalisation de la production nucléaire".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires