Prépensions : les conditions d'accès resserrées cet automne ?

25/03/11 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Trends-Tendances

Le Pacte des générations adopté en 2005 sera révisé à l'automne par le gouvernement. Le Premier ministre envisage clairement "un nouveau resserrement des critères de mise à la retraite anticipée".

Prépensions : les conditions d'accès resserrées cet automne ?

© Thinkstock

Le gouvernement belge évaluera à l'automne les résultats du Pacte des générations, adopté en 2005 sous la coalition violette, et envisagera un resserrement des conditions d'accès aux prépensions, selon une lettre communiquée vendredi par le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme à ses homologues européens.

Dans le cadre du nouveau "Pacte pour l'euro plus", les Etats membres sont tenus de se présenter mutuellement des engagements pour maintenir la compétitivité, l'emploi, la stabilité financière et la durabilité des finances publiques.

Yves Leterme a donc distribué vendredi, en marge d'un sommet européen, une lettre dans laquelle il mentionne les récentes décisions prises par son gouvernement en affaires courantes : réduction du déficit en 2011, contrôle des prix de l'énergie, limitation de la hausse des salaires à 0,3 % en 2011-2012 actée dans l'accord interprofessionnel, efforts à venir pour élever l'âge effectif du départ à la retraite.

"Nous procéderons en octobre à une évaluation de la réforme du système des pensions décidée en 2005, avec, le cas échéant, un nouveau resserrement des critères de mise à la retraite anticipée", précise-t-il.

Selon une source proche du gouvernement, l'évaluation du Pacte des générations était prévue dès l'adoption de cette réforme, en octobre 2005. Au cours des dernières années, il est devenu évident qu'elle n'avait pas permis de réduire le recours substantiel aux prépensions par les entreprises.

Le problème est identifié d'ailleurs dans le Livre vert sur les pensions réalisé sous la houlette du ministre Daerden. En raison du contexte d'affaires courantes, il est toutefois délicat pour le gouvernement d'engager les réformes nécessaires.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires