Premières lignes de la réforme des télévisions locales

05/07/11 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Trends-Tendances

La ministre de l'Audiovisuel Fadila Laanan a levé mardi matin au parlement de la Fédération Walonie-Bruxelles un coin du voile sur le projet de réforme et de refinancement des télévisions locales qu'elle compte proposer au gouvernement. Elle espère pouvoir clore le dossier d'ici la fin de l'été.

Premières lignes de la réforme des télévisions locales

© Image Globe

Interrogée en Commission de l'Audiovisuel par Pierre-Yves Jeholet (MR) au cours du débat sur l'ajustement budgétaire, Mme Laanan a exposé ce qu'elle considère comme une première étape de la réforme, issue de discussions avec les télévisions locales à poursuivre et pas encore validée par le gouvernement de la Fédération.

Le projet de la ministre entend clarifier les missions des télévisions locales, assurer leur refinancement et introduire de nouveaux critères de financement.

Il porte notamment sur l'obligation de production d'un journal d'information quotidien, la production de magazines, des échanges d'émissions d'information avec la RTBF et entre télévisions locales et la mise en valeur de la production culturelle de la Communauté.

La mutualisation des équipements et de services est également prévue. Le refinancement dépendrait de quatre critères: production propre, population de la zone de couverture, masse salariale nette et productivité.

M. Jeholet s'est étonné de l'annonce soudaine d'un tel projet, dont il doute de l'aboutissement d'ici la fin de l'été, vu la complexité du dossier, bloqué depuis des années. Il soupçonne les projets de Mme Laanan de n'être qu'une contre-offensive au projet de chaîne Be Local avancé il y a peu par 6 télévisions locales.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires