Pourquoi votre facture d'énergie n'est pas près de chuter

09/05/12 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Trends-Tendances

Votre facture d'énergie va-t-elle vraiment diminuer ? Test-Achats a fait ses calculs et comparé ses propres revendications et les mesures actuellement sur la table du gouvernement. La déception domine.

Pourquoi votre facture d'énergie n'est pas près de chuter

© Thinkstock

Certes, la période de gel des prix de l'énergie doit permettre de prendre des mesures structurelles pour faire baisser les prix, notamment en révisant les paramètres d'indexation qui servent à calculer les tarifs indexés en électricité et en gaz. La Creg, régulateur fédéral du secteur, a d'ailleurs dans ses cartons un "projet tout prêt", dont l'impact "pourra être positif, sûrement en gaz si l'on arrive à renforcer la concurrence au niveau des contrats indexés sur le gaz naturel plutôt que sur le pétrole". Mais, "par cette mesure de révision des paramètres d'indexation, le gouvernement ne touche qu'à un partie de la facture et une partie des contrats", prévient Test-Achats mercredi.

L'association de défense des consommateurs demande dès lors "que tous les niveaux de la chaîne énergétique soient remis en cause. Et nous ajoutons, aujourd'hui, sans tabou, puisque ce sont là les termes utilisés récemment par le secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet. Ce n'est qu'à cette condition que la facture du consommateur baissera réellement et durablement."

Où en sont les 9 mesures permettraient d'"alléger durablement" la facture énergétique

Test-Achats énumère neuf mesures qui, ensemble, permettraient d'"alléger durablement" la facture énergétique des ménages "tout en assainissant le marché" : rente nucléaire, acheteur unique, séparation entre production et fourniture, coûts de distribution, filet de sécurité, découplage gaz-pétrole, cotisation fédérale, TVA et mesures en faveur du passage d'un fournisseur à l'autre.

Ces points, mis en parallèle avec ceux actuellement sur la table du gouvernement, permettent-ils d'être optimiste pour notre facture d'énergie ? Pas vraiment, déplore l'association, qui pointe d'emblée cinq mesures "décevantes" :

Mesure n° 1 :la perception de la rente nucléaire. Son montant, "arrêté à 550 millions pour 2012, demeure largement en-dessous de l'avantage réel perçu par les producteurs nucléaires". Test-Achats exige une rente de 1,2 milliard d'euros "comme calculé par la Creg".

Mesure n° 2 :la séparation des métiers de producteur et fournisseur. "Nécessaire pour accentuer la concurrence et la transparence du marché", mais aussi "pour pouvoir parler de concurrence sur le marché belge de la production".

Mesure n° 3 :les coûts de distributionperçus par les intercommunales. "Ils sont décidément intouchables. On constate de grandes différences de prix entre les villes belges à cause de ces tarifs de distribution."

Mesure n° 4 :l'absence de débat autour d'une TVA réduite sur une première tranche de consommation électrique, "alors qu'un taux de TVA élevé a été perçu depuis des années sur des prix maintenus artificiellement élevés".

Mesure 5 :le filet de sécurité. Sonmode de fonctionnement est jugé "trop complexe et peu efficace" par Test-Achats.

Quatre autre points obtiennent davantage les faveurs de l'association, "même s'il n'y a aucune raison de se montrer euphorique pour l'instant, puisqu'à eux seuls, ils ne permettront pas de faire baisser la facture de manière importante". Ainsi, "la mise à disposition du marché d'une partie de la capacité nucléaire n'est pas tombée aux oubliettes, le découplage gaz-pétrole reste d'actualité dans le cadre de la révision des paramètres d'indexation, la cotisation fédérale est revue à la baisse et des mesures sont prises pour favoriser la mobilité des consommateurs".

Conclusion de Test-Achats : "Comparer reste plus que jamais le maître-mot"

Le potentiel d'économie pour un profil de consommation moyen (3500 kWH/an en électricité, avec chauffage au gaz), en cas de changement de fournisseur, atteint toujours le niveau considérable de 600 euros (différence entre la formule par défaut chez le fournisseur par défaut et la formule la moins chère du marché), chiffre Test-Achats.

Trends.be

Nos partenaires