Lire la chronique de Thierry Afschrift
Lire la chronique de Thierry Afschrift
Professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles.
Opinion

21/03/16 à 15:11 - Mise à jour à 15:11

'Pourquoi les trous budgétaires sont une fatalité avec le gouvernement Michel'

Les milieux gouvernementaux s'agitent en tous sens parce que l'on constate, une fois de plus, un "trou" budgétaire. Comme toujours, mais cette fois pour des montants considérables, les recettes sont moindres que celles attendues, et les dépenses sont plus élevées que prévu.

Cette situation se présente pourtant dans le cadre d'un budget qui prévoyait, comme tous les autres de la législature, des augmentations de dépenses et de recettes fiscales. Sur la législature, le gouvernement prévoyait lui-même 41 milliards d'euros d'impôts supplémentaires par rapport au belastingregering, le "gouvernement des impôts" qui l'a précédé. Le budget prévoyait déjà des dépenses publiques dépassant de loin la moitié du PIB, et des recettes en hausse, proches des 50 % du PIB.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires