Pourquoi les entrepreneurs "hésitent à investir", selon l'Unizo

19/04/16 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Belga

Une série de mesures du gouvernement qui devaient mener à des emplois supplémentaires risque de n'aboutir à rien de concret, s'inquiète mardi Karel Van Eetvelt, le directeur de l'organisation flamande d'indépendants Unizo, dans les colonnes des journaux Het Nieuwsblad et Standaard.

Pourquoi les entrepreneurs "hésitent à investir", selon l'Unizo

Karel Van Eetvelt, CEO de l'Unizo © BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Karel Van Eetvelt évoque ainsi l'augmentation de l'index en raison d'impôts supplémentaires, ce qui a pour conséquence d'annihiler les effets du saut d'index, et l'érosion de la baisse des charges fiscales. "Ce que l'on vous donne d'une main, on vous le reprend de l'autre. A cause de cela, les entrepreneurs hésitent à investir", explique-t-il.

Les entreprises ont l'obligation de proposer cinq jours de formation par an à tout leur personnel. Elles risquent en outre de faire les frais des malades à longue durée. "Nos entreprises paient la facture pour tout cela, alors que leurs revenus n'augmentent pas. A cause de ça, ces emplois supplémentaires n'arrivent pas ou se font beaucoup plus attendre que prévu".

Nos partenaires