Lire la chronique de Thierry Afschrift
Lire la chronique de Thierry Afschrift
Professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles.
Opinion

17/06/18 à 09:00 - Mise à jour à 10:04
Du Trends-Tendances du 14/06/18

Pour réduire le taux de chômage, travailler 32 heures par semaine ?

Les syndicats, déjà peu représentatifs des travailleurs, hormis dans la fonction publique et quelques grandes entreprises, ont vu récemment leur nombre d'affiliés chuter de manière significative. C'est le moment où la FGTB annonce revendiquer une importante réduction du temps de travail : elle entend passer de 38 à 32 heures par semaine. Très démagogique, elle exige le maintien des rémunérations.

Certes, connaissant l'effet désastreux des lois Aubry qui, en France, ont accru le chômage après avoir réduit la durée hebdomadaire du travail à 35 heures, le syndicat belge ne demande pas que la nouvelle norme de durée du travail soit fixée par la loi, mais bien par des conventions collectives.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires