"Pour lutter contre le chômage à Bruxelles, aidons les PME !"

03/12/10 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Trends-Tendances

Ce sont les moyennes, petites et très petites entreprises qui engagent le plus de main-d'oeuvre locale à Bruxelles, si l'on en croit une étude de l'Unizo. Conclusion de l'UCM flamande : il faut accompagner ces PME et TPE si l'on veut lutter efficacement contre le chômage dans la région-capitale.

"Pour lutter contre le chômage à Bruxelles, aidons les PME !"

© Belga

Il faut encadrer et accompagner les PME (petites et moyennes entreprises) et les TPE (très petites entreprises) bruxelloises si l'on veut lutter efficacement contre le chômage à Bruxelles, car ce sont elles qui font d'abord appel à la main-d'oeuvre locale, selon une étude réalisée par l'Unizo, l'union flamande des entrepreneurs indépendants, rapportée vendredi dans les pages bruxelloises du Soir.

Selon l'étude de l'Unizo sur l'emploi à Bruxelles, quatre emplois sur cinq, dans les PME et TPE bruxelloises, vont à des Bruxellois. Plus la société est petite, plus elle fait appel à de la main-d'oeuvre locale. En revanche, dans les entreprises de plus de 50 travailleurs à Bruxelles, seuls 38 38 des travailleurs sont Bruxellois.

"Nous appelons le gouvernement bruxellois et ses partenaires à s'intéresser davantage à l'emploi dans les TPE, puisque celles-ci embauchent d'abord au niveau local", conclut Anton Van Assche (Unizo).

Le chômage en baisse en novembre à Bruxelles

La région de Bruxelles-Capitale comptait 105.387 demandeurs d'emploi inoccupés (DEI) fin novembre, soit 2.256 de moins qu'en octobre 2010 (- 2,1 %), selon les chiffres publiés jeudi par le ministre bruxellois de l'Economie.

En dépit d'une conjoncture morose, près de 12.000 personnes ont pu s'extraire du chômage au cours de ce mois, souligne le communiqué. Le taux de chômage s'établit dès lors à Bruxelles à 20,6 % (19,9 % pour les hommes et 21,4 % pour les femmes).

Dans le détail, la région bruxelloise comptait fin novembre 76.952 demandeurs d'emploi demandeurs d'allocations (DEDA), 7.027 jeunes en période d'attente et 21.408 autres DEI. Le nombre de demandeurs d'emploi âgés de moins de 25 ans a diminué de 5 % en novembre, à 15.937 demandeurs d'emploi. Quant aux demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus, ils sont également en baisse, de 3,5 %, et sont désormais 64.576 dans la capitale.

Au cours du mois de novembre 2010, Actiris a par ailleurs reçu 10.408 offres d'emploi. Le nombre d'offres concernant des postes de travail situés en Région bruxelloise s'élève à 2.828.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires