Pour Lagarde, Chypre doit mettre en ½uvre ses engagements

19/03/13 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Trends-Tendances

Le gouvernement chypriote "doit à présent mettre en oeuvre ses engagements", a déclaré mardi la présidente du Fonds monétaire internationale (FMI), Christine Lagarde, lors d'un congrès financier à Francfort.

Pour Lagarde, Chypre doit mettre en ½uvre ses engagements

© AFP

Rappelant que le FMI saluait l'accord intervenu avec Nicosie, Mme Lagarde a souligné que cette solution était "durable et entièrement financée" et a déclaré soutenir la position grecque d'une taxation "plus progressive" des dépôts bancaires.

En contrepartie d'une aide internationale de 10 milliards d'euros pour l'île méditerranéenne au bord de la faillite, Nicosie s'est engagé à instaurer une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires et à restructurer le secteur bancaire du pays, surdimensionné par rapport à l'économie réelle.

"Réduire les banques à leur taille appropriée et les restructurer en bon ordre est l'un des points centraux de l'accord" trouvé samedi sur le plan de sauvetage de Chypre, a insisté Mme Lagarde. Chypre a aussi promis de lutter plus efficacement contre le blanchiment d'argent.

Le FMI est également favorable à des "taux plus progressifs" pour la taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires à Chypre, qui doit rapporter 5,8 milliards d'euros, a-t-elle ajouté.

Quelques minutes avant que Mme Lagarde prenne la parole, on apprenait qu'un projet de loi révisé serait soumis mardi au vote du Parlement chypriote. Il prévoit d'exonérer de cet impôt tous les dépôts bancaires inférieurs à 20.000 euros, gardant la taxation à 6,75% des dépôts compris entre 20.000 et 100.000 euros et à 9,9% ceux dépassant 100.000 euros.

La décision samedi de taxer tous les comptes, y compris les plus petits, avait suscité la colère de la population chypriote.

Ce jeudi dans Trends Tendances, lisez notre dossier sur le sauvetage de Chypre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires